Un vendredi comme un autre

Finalement ce qui fait de l'expérience d'expatriation quelque chose d'unique, ce n'est pas vraiment les activités que vous faites...bien sûr le ski, le chien de traîneau, les patins à glace c'est le fun... Mais la nuance, la substantifique moelle, l'essence même du Québec, elle se vit au quotidien. Je vais alors vous raconter un vendredi comme un autre en plein hiver Montréalais.

Pour commencer je vais te tutoyer. Et oui parce qu'au Québec, avec l'influence des anglophone, le vouvoiement et très rare. Ça te donne un côté friendly (amical) dans tes conversations dutoutlesjours.

 

Montréal
Rivière des Milles-Iles

 

Je commence ma journée par déneiger mon pickup. Parfois, en fonction de la quantité de neige qui est tombé la nuit, je dois pelleter pour l'extirper de là ...c'est tout un sport ! Vive les 4 roues motrices...

J'embarque pour 3/4h de trajet vers le nord. C'est agréable de conduire ici. Les grands espaces, du paysage, la circulation fluide... Le soleil pointe déjà à l'horizon et découvre peu à peu la rivière des milles-iles de son brouillard. Ce matin là, CBC Radio2 diffuse "Multiply" de Jamie Lidell  ...de quoi te mettre la patate...

 

A la job (au travail) c'est sourires et accolades... on me souhaite un bon matin (bonjour) puis on jase (discute) sur la game de hockey qu'on est allé voir ensemble la veille. Faut dire, entre janvier et mars, le Québec est un petit peu en stand-by (en pause) en attendant les beaux jours. Tu ne travailles pas de façon aliénante ici, avec cette obnubilance des chiffres qu'on a outre atlantique. On est plutôt dans la philosophie du "un employé heureux est un employé performant".

schwartz

Je termine ma semaine à midi le vendredi. Non pas que j'ai des heures à rattraper ...non c'est juste qu'il y a une vie après le travail.... C'est parfait pour aller retrouver ma blonde (ma compagne). Les kids (enfants) sont à la garderie (crèche), on en profite toujours pour dénicher des petits resto ou se boire un café en amoureux. Ce jour là, notre cœur balance pour un smoked meat de chez Schwartz's Deli, les meilleurs de tout Montréal, ou une poutine à la Grotte, grand classique du Québec... ce sera finalement un dîner à la maison, en amoureux, dans notre condo familiale. 

Café des bois

 

On finira le dîner (déjeuner) au Café des Bois, une place de l'avenue Mont Royale. Le soleil traverse la vitrine et se reflète sur les boiseries. Le bit sophistiqué de Alt-J raisonne dans le café. La serveuse nous prépare des macchiatos au lait d'amande ...parce que c'est meilleur pour la santé, oui parfaitement... C'est tout simplement écœurant (excellent). 

 

Elle discute avec le sans-abris du coin, venu se réchauffer. Il n'y a pas ce dégout des sdf ici. En général, ils sont mêmes les bienvenus dans les cafés, les restaurants... La serveuse lui raconte qu'elle envisage de monter un spectacle de danse avec des amis, mais qu'avec la job (son travail) c'est compliqué de dégager du temps. Au Québec, on vit de ses rêves, si tu veux être danseuse, sois danseuse, si tu veux être journaliste sois journaliste...

 

Montréal

 

On décide d'aller chercher les enfants plus tôt aujourd'hui. Il est tombé beaucoup de neige cette semaine, parfait pour faire un bonhomme de neige tous ensemble. Owee, bien installé dans son traineau (sa luge), rie aux éclat devant les lancés de neige maladroits de son frère... Le bonhomme de neige n'est pas bien beau, mais qu'on est bien là tous ensemble...

 

C'était un vendredi comme un autre, d'un hiver montréalais. J'espère que tu n'as pas trouvé cette article trop plate (ennuyeux). Il me permet de partager ma petite expérience montréalaise. Je vis chaque seconde passée ici, et ça fait tellement de bien.

 

J.

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0