Etape #3 : Rencontre avec les pro québécois

Il fallait bien s'en douter, on ne pourra pas toujours se cacher derrière son ordinateur ou son téléphone pour trouver le job au Québec. Nous arrivons alors à cette nouvelle étape cruciale dans la recherche du job au Québec, la rencontre !  ....chérie prépare la valise, je pars en voyage d'affaire !

La prise de rendez-vous

Une fois les contacts collectés sur LinkedIn, il faut vous évertuer à concentrer le maximum d'entretiens d'embauche et de rencontres pro sur un séjour. Sondez d'abord les pro sur leurs disponibilités pour enfin figer vos dates et prendre votre billet d'avion.  Visez une période en où les compagnie aérienne sont clémentes sur leur tarif.

Je vous conseille une seconde vague de mails et d'appels téléphonique pour prévenir ce beau petit monde que vous serez au Canada à cette période...c'est pas vrai encore un maudit français !

 

A faire en entretien :)
  • Vendre son expérience plutôt que les études
  • Les rassurer sur les permis de travail temporaires
  • Montrer son envie d'apprendre et sa motivation
  • Se renseigner sur les "valeurs" de l'entreprise que l'on rencontre
A ne pas faire en entretien :(
  • Se moquer de l'accent québécois
  • Faire trop de plaisanteries
  • Dire que les français sont meilleurs que les québécois
  • Jouer un rôle
  • Faire du "je sais tout"
  • Mentir sur son niveau d'anglais

Le voyage

Pour sûr vous passerez une semaine incroyable ! Les pro québécois sont chaleureux, à l'écoute, savent faire des compromis. Même si certain n'ont rien à vous proposer, ils épluchent leurs contacts à la recherche d'éventuels intéressés... Tellement avenant qu'il est difficile de savoir s'ils sont intéressés ou pas ;)
Au Québec les entretiens d'embauche sont bien moins formels qu'en France. On pourrait très bien décrocher un job sur un coin de table dans un café.  J'ai remarqué aussi que les strates hiérarchiques sont moins prononcées. On peut très facilement rencontrer le Vice Président de la boite.

 

Par contre méfiez-vous, ils n'aiment pas trop les contrats "expérience international canada". Tout ce qui est JP ou autre PVT ne sont que temporaires...et donc peuvent ne pas être renouvelés. Ils y voient un investissement d'entreprise perdu.

 

Attention...    aux autres français !

Malheureusement, il n'y a pas eu que du positif. Lors de mon voyage, j'ai eu le droit à des propos décourageants de la part de personnes elles-même expatriée français. On m'avait prévenu, certains français de là bas ne veulent pas nous voir arriver...et c'est exactement le genre de comportement qui me donne la niaque !

 

Retour d'expérience

Sur les 20 personnes avec qui j'échange sur LinkedIn, 6 ont répondu à mon appel dont 3 entretiens formels et 3 rencontres "autour d'un café". Ces dernières ont donné lieu à 2 nouveaux rendez-vous de plus, soit un cumule total de 8 entretiens. Plutôt pas mal en 5 jours de voyage !! Sur ces 8 entreprises, et après 2 longues...très longues...semaines d'attente, me voilà avec une proposition d'embauche !! ...danse de la joie....

Avant d'entamer la dernière étape qui définira notre départ ou pas, il faudra en passer par la piqure ...quoi?!

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0